@gotongotit roller quartz skingym

À adopter en 2019: le roller quartz

Beauté

Spotted on Instagram: le face roller. Of course, tout le monde l’a vu. Mais tout le monde ne l’a pas forcément compris. À première vue on se dit que ça ressemble quand même franchement à de la torture, puis on se dit que les pierres, de toutes façons ça ne sert à rien.
Alors me voilà prête à détruire vos idées reçues sur ce petit outil, parce que oui c’est Instagrammable, mais c’est aussi bien utile !

Gymnastique du visage

Tout le concept du face roller repose sur ça. Le but est d’effectuer un massage des tissus profonds du visage (et du cou) à l’aide de pierres lisses ou à picots. La promesse de tous ces efforts est d’apporter élasticité et seconde jeunesse à sa peau (même à 20ans).

roller quartz skingym

Supers pouvoirs

Si le mouvement du massage en lui-même va stimuler la circulation sanguine et donc la production de nouvelles cellules, le choix de la pierre qui compose votre face roller est aussi important. Les trois pierres les plus répandues sont la jade, le quartz et la sodalite. La première sera idéale si vous souhaitez ralentir les signes de l’âge, la seconde si vous souhaitez soigner vos cicatrices et la troisième si vous souffrez d’eczema (dû au stress).
Attention aux contrefaçons ! Si vous ne choisissez pas une vraie pierre, il ne vous restera que les propriétés du massage. J’ai personnellement trouvé la mienne au corner Skingym du Bon Marché.

Vers le haut

C’est le maître mot pour réaliser votre massage du visage. Il vous suffit donc de faire rouler votre face roller du bas vers le haut, d’abord sur le cou, puis sur les joues et enfin sur le front. Vous pouvez également effectuer des mouvements de l’intérieur vers l’extérieur du visage en faisant attention à ne pas incliner votre face roller vers le bas lorsque vous êtes sur les joues. Et bien sûr, on n’oublie pas le contour des yeux – c’est d’ailleurs pour cela que le roller quartz est composé d’un embout plus petit.

roller quartz how to use

5 minutes par jour

Pour observer de vrais résultats sur votre peau il faudra utiliser votre face roller 2 à 5 minutes par jours pendant plusieurs semaines. Alors on l’adopte et on l’ajoute à sa routine skincare. Petit tips: on le garde au frigo pour les lendemains de soirée !
Et pour ce qui est de l’entretien, pensez à nettoyer les pierres avec un coton humide après chaque utilisation.

@gotongotit roller quartz skingym

Publicités
led light therapy mask

J’ai testé la LED-light therapy

Beauté

Depuis la sortie du masque Neutrogena l’année dernière, on ne parle plus que de ce masque lumineux et de ses bienfaits. Il s’agit de la LED-light therapy et j’ai bien évidemment craqué à mon tour pour un soin en institut. Puisque ce soin est assez surprenant, voici les réponses aux questions que vous vous posez forcément.

@laurenelizabeth neutrogena mask

@laurenelizabeth

Qu’est-ce que c’est ?

La LED-light therapy est utilisée depuis plusieurs dizaines d’années pour guerrir les problèmes de peau en tout genre. Le principe est de diffuser de la lumière LED d’une certaine couleur pour traiter le besoin de la peau. Certains instituts proposent des luminothérapies avec masques et d’autres avec des machines qui recouvrent le visage.

@skin_studio led light therapy

@skin_studio

Comment ça marche ?

Il existe 7 lumières différentes qui traitent chaque problème de peau. Donc en gros, c’est le soin qui vous promet de régler tout vos problèmes ! Pour ma part, j’ai été traitée avec la lumière turquoise pour détoxifier (à ne pas confondre avec la lumière bleue) et la lumière jaune pour atténuer les tâches.
Les deux autres couleurs très utilisées sont le bleu pour traiter l’acné et le rouge pour stimuler la production de collagène.

led light therapy cyan light

Ça fait pas un peu mal ?

Pas du tout ! Dans le cas où on vous diffuse la lumière avec une machine, vous devez porter des lunettes pour protéger vos yeux. Pour ma part, en portant le masque je ne pouvais pas garder mes yeux ouverts, donc je n’ai eu mal ni aux yeux, ni à la peau.
Par contre, en sortant de la séance on voit les couleurs de manière un peu altérée, rien de grave ça disparaît au bout de quelques minutes !

Worth the hype ?

Bon je ne vais pas vous mentir, je n’ai vu aucun résultat. Mais d’après les spécialistes il faut faire environ 6 séances pour voir de vraies améliorations sur la peau. C’est un budget (environ 50€ la séance) mais c’est toujours moins douloureux, invasif et beaucoup plus instagrammable que le peeling !

@gotongotit

5 conseils pour oser faire de la musculation

Sport

On voit toutes ces fit girls faire des selfies à la salle, affichant leurs ventres plats et leurs fesses bien rondes. Alors on s’inscrit à la salle et on finit par ne pas dépasser la zone de cardio parce qu’on a bien trop peur de se mêler à la testostérone et aux regards (un peu lourdos) de la zone muscu.

Je me suis inscrite à la salle pour la première fois il y a trois ans et j’ai depuis réussi à passer du tapis de course à la machine à squats sans me soucier des regards. Voici 5 conseils pour se lancer, rester motivée et obtenir ce body goal.

 

1. Testez-vous

Il faut bien commencer quelque part. Pour pouvoir vous entraîner régulièrement sans vous lasser et surtout en observant des résultats, vous allez devoir tester un tas d’exercices différents. Alors faites une liste des exercices qui vous tentent, enregistrez des vidéos sur Instagram, achetez des guides et reproduisez le maximums d’exercices. Et si vous avez du mal à contracter vos muscles au début, obligez vous à penser au muscle qui travail l’exercice en même temps de l’exécuter. On appelle ça le muscle mind connexion. En gros on connecte son cerveau et ses muscles (pour changer).
Le plus simple, pour vous inspirer est de suivre une influenceuse fitness sur Instagram ou Youtube, ma petite préférée à moi c’est @krissycela.

@krissycela

@krissycela

2. Établissez un plan

Arriver à la salle avec un plan en tête fera de vous une personne déterminée, donc moins hésitante et vous évitera pas mal de jugements de la part des gros bras. Alors pensez à établir un plan très simple.
Disons que vous allez à la salle 3 fois par semaines: le lundi vous travaillez les jambes (on commence par le plus dur), le mercredi vous travaillez le haut du corps et le samedi vous retravaillez les fesses mais avec des poids plus léger cette fois-ci. L’idée n’est pas de suivre ce plan à la lettre mais d’avoir en tête des exercices, d’être plus motivée et surtout plus consistante.

3. Ne négligez rien

Alors oui, votre objectif est certainement de raffermir votre ventre ou d’obtenir un fessier rebondit. Mais si vous ne vous concentrez que sur une partie du corps vous allez dans un premier temps fatiguer vos muscles, perdre lentement votre motivation et finir par ne plus avoir suffisament de force pour éxecuter vos exercices correctement.
Si vous souhaitez prendre du volume au niveau des fesses, par exemple, il sera important de consacrer une séance de votre semaine à travailler votre dos. Un dos solide vous permettra d’avoir une meilleure posture pendant vos exercice (et dans la vie en général), mais surtout d’augmenter le poids que vous soulevez et donc créer plus de muscle sans vous blesser.
Alors on travaille les jambes, le dos, les épaules, les bras, les pectoraux et les abdos !

4. Bien dans vos baskets

Non, je ne vais pas vous dire que sans acheter des chaussures à 150€ vous n’arriverez jamais à atteindre vos objectifs. Mais une chose est sûre, si vous n’êtes à l’aise dans votre tenue, vous n’oserez pas vous donner à 100% pendant votre séance et vous perderez rapidement votre motivation ! Alors que vous soyez du genre legging et brassière, jogging et pull autour de la taille ou encore short et débardeur, privilégiez des vêtements qui sont opaques et qui vous mettent en valeur à vos yeux.
Pour ma part, je n’ai pas encore trouvé de meilleur legging que ceux de chez Decathlon, eh oui !

@thehealthyblogger

@thehealthyblogger

5. Pas de salades entre nous

Pas besoin de faire de régime pour changer votre corps. Si vous commencez tout juste le sport, laissez à votre corps le temps de s’adapter et ne le privez pas en nourriture. Au contraire, écoutez-le. En dépensant davantage d’énergie vous vous tournerez de vous même vers de aliments plus complexes et donc énergisants.
Voici une liste des aliments (pas trop dégueu) qui pourront vous correspondre: le riz (au jasmin ou complet), les lentilles corail, les courgettes, les poivrons, les brocolis, les oeufs, le fromage blanc, les flocons d’avoine, les myrtilles, les pommes de terres, les patates douces, le thon ou encore le poulet.

Comment j’ai sauvé mes cheveux

Beauté

Ces deux dernières années, j’ai enchaîné les balayages, je n’ai coupé mes cheveux que très peu et les dégâts se sont rapidement manifestés. J’ai commencé à perdre mes cheveux par poignées alors que je pensais en prendre le plus grand soin.
Depuis quelques temps, j’ai décidé de prendre la santé de mes cheveux en mains. Alors voilà cinq choses à faire si vous êtes en pleine crise capillaire.

Coupez

Je sais, vous voulez de la longueur. Mais les raisons de couper vos cheveux sont probablement bien plus importantes.
Vous vous débarasserez des fourches et obtiendrez des cheveux naturellement plus doux. Vous aurez plus de volume, parce que oui, des cheveux fourchus et cassants perdent leur volume. Vous aurez l’air plus soignée, on en a marre des cheveux qui arrivent jusqu’aux fesses et qui n’apportent rien à votre visage! Et par dessus tout, vous passerez beaucoup, beaucoup moins de temps à démêler vos cheveux.
Alors qu’il s’agisse de deux petits centimètres ou d’une dizaine, commencez par couper vos cheveux.
Pour ma part, j’ai récemment découvert le salon Cut(e), rue Tiquetonne à Paris. Le coiffeur a pris le temps d’écouter ce que j’avais en tête, de m’expliquer les choses et le résultat est plus que satisfaisant !

Balayage, avec patine !

J’ai commencé les balayages avec l’espoir de retrouver ma blondeur d’enfant. Biensûr, quand on réalise un balayage, on décolore le cheveux. Et biensûr, quand on se lance dans les balayages, on ne se contente pas que d’un seul. C’est là que le cercle vicieux commence.
Pour éviter de trop abîmer vos cheveux, votre coiffeur vous proposera à coup sûr un soin ou une patine à faire à la suite de votre balayage. Si vous le pouvez, faites la patine pour une quinzaine d’euros supplémentaires. C’est un vernis qui va permettre à vos cheveux d’être protégés, un peu comme un top coat pour vos ongles. Les effets de la patine s’estompent avec le temps ce qui permet aussi à votre couleur de paraître plus naturelle, mais pensez à la renouveler tous les deux mois pour un résultat optimal. Et en bonus, la patine est enrichie en pigments, ce qui permet de maîtriser les reflets orangés indésirables… Thanks me later.

Un soin par semaine

J’ai loooongtemps pensé que les soins n’étaient pas forcément bons pour mes cheveux, parce que plein de produits chimiques et agressifs. Je me suis donc tournée vers des bains d’huiles. J’ai plus ou moins tout testé, de l’huile de ricin, à l’huile d’avocat en passant par l’huile de carthame et biensûr l’huile de coco. Une fois de plus, grosse erreur.
Si vous voulez des cheveux brillants, faites des bains d’huiles, mais si vous voulez des cheveux nourrits et en bonne santé, c’est vers le soin capillaire qu’il faut se tourner!
Il sera souvent enrichi en huiles ce qui vous apportera la brillance souhaitée, et si cela ne vous suffit pas, vous pourrez toujours ajouter deux ou trois gouttes d’huiles à votre masque.
Pour ma part, j’utilise un masque de la marque Maui, acheté chez Monoprix pour moins de 11€. Je me suis laissée séduire par un packaging qui promet des indrégients d’origine naturelle et tout le blabla, mais les résultats sont là! Après 6semaines d’utilisation, à raison de 2 fois par semaine, mes cheveux sont nettement plus résistants, moins secs et plus souples.
La texture du masque est hyper agréable, fondante mais aussi très compacte. Quant à la base de beurre de karité, elle ne me rassurait pas trop, de peur de me retrouver avec des cheveux allourdis, mais j’en suis finalement fan !

Masque Maui et Huile capillaire Gisou

Quelques gouttes d’huile

Vous l’aurez compris, l’huile ne vous aidera pas à nourir vos cheveux mais elle peut être un très bon vernis ! Si vous utilisez souvent de la chaleur sur vos cheveux, il est indispensable de les protéger de celle-ci. Vous pouvez opter pour un spray protecteur de chaleur, mais pour ma part je les trouve souvent collants et difficiles à utiliser correctement.
Tout l’inverse de l’huile capillaire Gisou ! Alors oui, parlons du prix. 74€ pour 100ml de produit. Personnellement, même si c’est un cadeau, je pense que c’est le meilleur investissement que vous pourrez faire pour vos cheveux. C’est une huile hyper épaisse, qui pourtant n’a pas du tout de fini gras et n’alourdit pas le cheveux. Elle a une odeur divine et surtout, elle rend vos cheveux aussi doux que du miel (ingrédient de base du produit en même temps). Je l’utilise quotidiennement sur mes cheveux depuis dix mois à raison d’une à deux applications par jour, et il m’en reste encore ! Vous pouvez choisir de l’appliquer sur cheveux mouillés ou secs, avant le coiffage pour protéger ou après pour sublimer.

Passez au peigne

On peut vous promettre toutes les brosses anti frisottis et anti casse de cheveux du monde, le fait est qu’une brosse agresse vos cheveux et cause souvent leur perte.
Pour y remédier, optez pour un peigne à dent larges. Cela permettra à vos cheveux d’être démêlés, mais en douceur. Pensez également à commencer par les pointes, puis remontez vers la racine au fil du démêlage. C’est probablement la chose la plus simple à changer dans votre routine capillaire mais croyez moi, vos cheveux vous remercieront !
Vous pouvez peigner (ou brosser) vos cheveux jusqu’à deux fois par jour si cela n’excède pas cinq minutes. Cela vous permettra de stimuler la pousse de vos cheveux et de vous débarasser des cheveux que vous perdez naturellement (ce qui est innévitable).
Le petit bonus ? Le peigne à dents large est parfait pour déserrer des ondulations un peu trop travaillées.

 

J’ai intégré ces cinq gestes à ma routine capillaire il y a de celà six semaines et je remarque déjà d’énormes changements. Après une coupe de dix centimètre j’ai bien évidemment des cheveux en pleine santé, mais aussi une pousse hyper stimulée. Mes cheveux ont poussé de trois centimètres en six semaines, un vrai record pour ma part !

Les 5 tendances de la rentrée

Mode

Aujourd’hui je reviens avec un article vous présentant les tendances mode de cette rentrée 2018, histoire de bien faire chauffer la carte bleue!
Si on me demandait de caractériser mon style vestimentaire, je dirais qu’il est effortless. Je mise souvent sur des pièces intemporelles, qui fonctionnent à tous les coups, que j’associe avec des pièces plus osées de temps en temps. En bref, j’aime être bien habillée mais sans avoir à me prendre trop la tête.

Pour réussir à suivre les tendances tout en étant à l’aise dans ses baskets, le mieux est de mixer ces pièces tendances à des intemporels. Je vous explique comment faire, en vous présentant 5 tendances de l’automne 2018 à adopter pour la rentrée.

 

Le double denim

Je pense que c’est l’une de mes tendances favorites. Je porte le double denim en jouant sur les couleurs et les structures mais je vois de plus en plus d’ensemble monochromes qui me plaisent beaucoup, comme cet ensemble H&M.

Capture d_écran 2018-08-09 à 17.10.15
Si vous n’êtes pas à l’aise dans un look hyper travaillé comme celui-ci, je vous conseille d’associer votre jean favori à une veste en jean oversize. Personnellement, je porte mon Levis 501 coupe droite au délavage clair avec une veste en jean Bensimon bleu marine, en taille 40 (soit 4 tailles au dessus de la mienne). Le jean de la veste est très rigide, ce qui permet de structurer la tenue et de la porter aussi bien avec des baskets, qu’avec des chaussures habillées du style derbies, pour un entretien par exemple!

Le blazer imprimé

On l’a vu et revu durant tout l’automne et l’hiver dernier, mais il revient en force dans une version plus déstructurée. Vous pouvez opter pour un blazer oversize, asymétrique, ou encore à motifs géométriques comme celui que je vous présente.
Ce blazer vient de chez H&M encore une fois. Il existe un pantalon à pince accordé mais attention les yeux si vous comptez les associer!

Capture d_écran 2018-08-09 à 17.25.11

 

Comme vous pouvez le voir, l’imprimé est très hypnotisant, à favoriser donc avec des pièces basiques. Pour porter ce blazer, j’opterais pour un jean brut ajusté, un tshirt blanc à col rond et des baskets blanches de type Veja, Superga ou Rebook.

Leopard addict

Si vous n’avez pas vu une seule personne porter du léopard cet été, vous vivez très certainement dans une grotte! Sur les foulards, les jupes, les maillots de bains, les robes, les sandales, les sacs: on en voit partout. Mais si vous pensiez que la tendance allait s’essouffler à l’arrivée de l’automne, vous aviez tout faux.
L’imprimé animal est souvent décliné dans des tons chauds, assez sombres et donc principalement porté l’hiver. Cet été, il a fait furreur mais le plus gros reste à venir avec le retour des jours plus courts et plus frais.
Ici, je vous le propose en jupe mi-longue de chez Zara, l’alternative parfaite pour réaliser une tenue tendance lorsqu’on passe des beaux jours, à l’automne!

Capture d_écran 2018-08-09 à 17.33.04

 

À assosier, une fois de plus avec un tshirt blanc et des baskets blanches, c’est la tenue idéale pour les filles qui n’osent pas porter des couleurs mais veulent rajouter un peu de fantaisie dans leurs tenues.

Le tweed revient en force

Grande fan du tweed, j’ai été agréablement surprise de le voir revenir en force dans les rayons des magasins les plus accessibles cet hiver. Pour l’automne, de nombreuses enseignes de fast-fashion comme Zara, H&M ou Pull & Bear, ont ressorti des pièces en tweed. Cette matière tissée associe au moins deux couleurs différentes pour un effet chiné en relief. Elle est parfaite pour habiller une tenue un peu trop simple.
Pour cette tendance du tweed, je vous propose une jupe à bretelles de chez Zara puisque j’adore la façon dont le mannequin la porte sur la photo. Vous pouvez aussi opter pour une veste, personnellement j’ai acheté un bomber H&M à 12€ en soldes cet hiver, et je ne m’en sépare plus depuis!

Capture d_écran 2018-08-09 à 17.35.08

 

Le but d’une pièce en tweed sera donc de réhausser une tenue, ici je la trouve merveilleusement bien associée au col roulé noir, bien trop fade porté seul. Vous pouvez imaginer porter cette tenue avec des collants noirs (pas trop opaques!!) et une paire des bottines en cuir noires.

La maille version color block

Le color block c’est tout simplement le fait d’associer plusieurs couleurs opposées sur une même pièce. On le voit souvent sur les sweatshirts et il se fait de plus en plus sur des pulls à grosse maille. Pour moi, cette tendance est la moins accessible parce que les enseignes proposant des pulls à grosse maille à moins de 100€ nous arnaquent souvent. On se retrouve rapidement avec un pull qui bouloche ou qui perd tout son charme dès le premier lavage (et même en respectant les conseils d’entretien).
Alors pour le coup, je vous propose un pull de la marque Ganni, disponible sur Net à Porter.

Capture d_écran 2018-08-09 à 17.42.29

 

J’aime beaucoup ce pull parce que bien qu’il soit coloré, les teintes se marient très bien et ne sont pas trop criadres. Je le porterais totalement avec un short en jean Levis délavé et des mules roses tissées pour un effet stylée au saut du lit le dimanche matin.

 

Vous savez désormais tout des tendances à adopter pour une rentrée en bombe! Vous remarquerez que je choisis souvent d’accorder les pièces que je vous présente avec des intemporels tels qu’un jean ou une paire de basket qu’il vous faudra dénicher si vous n’en avez pas encore. Alors, ça vous dirait que je vous fasse une sélection de mes intemporels mode préférés?

Brunch à Paris: les meilleures adresses

Food

Quand il s’agit de bruncher à Paris, les options sont loin de manquer. Mais alors, où aller les yeux fermés? Je vous présente mes trois adresses favorites de brunch à Paris, qu’il s’agisse d’ambiance américaine, de gluten free ou d’acaï bowl 100% healthy.

American vibes chez HolyBelly

HolyBelly Brunch

Si vous êtes branchés big fat brunch, HolyBelly est fait pour vous! Au menu, pancakes au sirop d’érable, bacon et oeufs brouillés ou encore pâtisseries faites maison. Et si vous y allez, n’oubliez pas de demander le hashbrown (croquette de pomme de terre fondante), c’est une tuerie!
Comptez en moyenne 25€ par personne pour une assiette bien garnie, une boisson chaude et un jus de fruits frais.
Attention, si vous y allez le week-end, l’attente peut durer une bonne heure alors misez plutôt sur les jours de semaine si vous en avez l’occasion!
Adresse : 5 Rue Lucien Sampaix

Biglove Caffé, la gourmandise gluten free

Biglove Caffé

Pour un brunch gourmand sans culpabiliser, c’est au Biglove Caffé que vous devrez aller.   Là-bas les produits sont frais, italiens et les recettes sans gluten pour une digestion plus facile. Alors, que vous soyez intolérants ou non, croyez-moi, vous serez conquis!
La devanture recouverte de verdure a des allures de petit trésor bien câché mais c’est bien au 30 Rue Debelleyme, qu’il faudra pousser la porte. On vous y accueille avec le sourire et en italien, comme dans toutes les trattorias du groupe Big Mamma.
La carte vous offre des options sucrées à base de fruits frais ou sallées du type avocado toast ou encore bruschetta, le tout relevé par une pointe d’humour.
Un billet de 20€ suffira à vous rassasier en version gluten free, mais attention le brunch n’est servi que durant les week-ends.

Healthy brunch au Love Juice Bar

IMG_3462

Vous mourrez d’envie de goûter au petit déjeuner préféré des californiennes? C’est au Love Juice Bar que vous trouverez les meilleurs acaï bowls de Paris. Au 26 rue Chapon se trouve un petit établissement tenu à l’abris des rues passantes du marais. Vous pénétrez dans un univers ultra instagrammable où le goût égale la beauté des produits proposés.
Que ce soit pour un petit déjeuner équilibré, un brunch super sain ou un goûter bien frais, le Love Juice Bar vous fera découvrir l’acaï bowl. Ce superfruit qui vient du Brésil est mixé avec de nombreux fruits congelés pour un effet smoothie mais avec une texture plus compacte. Choisissez ensuite les toppings qui vous font le plus craquer.
Sur place ou à emporter, faites le plein de fibres, vitamines et minéraux en tout genres pour environ 10€.

 

Et puisque mon amour pour les brunchs n’est pas près de prendre fin, partagez-moi vos bonnes adresses en commentaires!

Routine skincare

Beauté

Il y a encore un an de celà, j’étais convaincue d’avoir une peau grasse, dont l’excès de sebum devait absolument être contrôlé si je ne voulais pas briller toute la journée. Après avoir testé des produits plus délicats sur la peau, j’ai compris que j’avais tout faux. Ma peau n’avait pas besoin d’être assechée mais au contraire, d’être hydratée.

Voici mes produits soin favoris, ceux qui m’ont permis d’obtenir une peau saine, bien que quelques améliorations restent possibles.

routine skincare

Le produit le plus important selon moi, c’est le Soy Face Cleanser de chez Fresh. Certes, le prix est très élevé (39€ les 150ml), mais après 8 mois d’utilisation et de comparaison avec d’autres produits, je peux vous assurer qu’il vaut bien son prix.
Premièrement, la texture gel du produit est très agréable et une noisette à peine suffit à nettoyer et démaquiller le visage, même les yeux, et sans piquer s’il-vous-plaît!
Ensuite, parlons de l’odeur. C’est un mélange de concombre et de rose très frais qui m’a tout de suite rendue addict.
Au delà de ça, une fois le visage nettoyé, la peau n’est pas rêche, les rougeurs sont largement diminuées et le grain de peau s’affine au fil des utilisations.
S’il y a bien un produit dans lequel je continuerai à investir, c’est celui-ci!

Pour compléter ma routine quotidienne, le Gel Hydratant Tellement Différent de chez Clinique est mon chouchou. Là aussi le prix est conséquent (54,50€ les 125ml) mais croyez-moi, il changera réellement votre vie.
J’ai récemment compris que ma peau avait besoin d’être hydratée et non nourrie, ce qui fait des gels hydratants la meilleure option pour l’hydratation quotidienne de ma peau.
Néanmoins, j’ai souvent des plaques de sècheresse au cours de la journée, ce qui n’arrive plus depuis que j’utilise ce produit.
Je ne lui trouve qu’un défaut: il faut bien trois pompes pour s’hydrater l’intégralité du visage/cou, ce qui fait que le produit s’écoule finalement assez rapidement.

Une fois par semaine, je complète cette routine avec un exfoliant et un masque de la marque Fresh: le Sugar Face Polish, et le Rose Face Mask. Chacun est à un prix de 26€ les 30ml.
Je commence par exfolier ma peau humidifiée avec une noisette d’exfoliant. Puisqu’il est principalement composé de sucre, le produit fond rapidement sur la peau au contact de l’eau ce qui le rend très doux et adapté aux peaux sensibles. Après l’utilisaiton de ce produit le grain de peau est visiblement affiné et la peau hydratée.
Je le complète tout de même avec un masque hydratant (et non nourrissant) infusé aux pétales de rose. Enrichie en eau, la rose permet d’apporter à la peau la dose d’eau dont elle a besoin pour une hydratation en profondeur, tout en assouplissant la peau. Il est recommandé de laisser poser le masque une dizaine de minutes mais j’aime bien le laisser poser toute la nuit. Au réveil je me retrouve avec un teint plus frais que jamais!

Ma peau sensible me remercie surtout depuis que j’utilise le Masque apaisant réparateur de la gamme Antirougeurs Calm de chez Avène. Il me permet de combattre les agressions auxquelles ma peau doit faire face, notamment le froid et la pollution. En d’autres termes, c’est un must-have habitant à Paris!
Je l’applique une à deux fois par semaine sur mon visage en crème de nuit. Au delà, j’ai remarqué qu’il avait tendance à rendre ma peau plus grasse. Faites attention si votre peau supporte mal les produits riches!
Néanmoins, l’effet réconfortant de ce masque est réussit et il apaise réellement mes rougeurs et plaques de sécheresses nombreuses en hiver.

Enfin, le petit dernier de ma routine soin, c’est le spray visage Mario Badescu à la rose. Je ne sais pas si les extraits d’aloe vera et de rose qu’il contient sont censés apporter une hydratation supplémentaire, pour ma part je n’ai remarqué aucun changement. Mais il permet de fixer le maquillage sans avoir le fini collant des sprays fixateurs que j’ai déjà eu l’occasion de tester. L’odeur de rose est également un gros point positif.
Une chose est sûre, c’est un indispensable si vous maquillez régulièrement votre teint et tenez à ne pas agresser votre peau avec des sprays pleins d’alcool.

Vous connaissez désormais tout ce que j’applique sur mon visage régulièrement, une routine cheveux dans laquelle je parlerai de la marque Gisou, ça vous intéresserait?